Entre 1862 et 1865, l'empereur Napoléon III se rend régulièrement à Vichy et décide, à l'instar de Napoléon Ier qui avait fait créé le Parc des sources, de doter la ville de quatre parcs supplémentaires regroupés sous l'appellation Parcs de l'Allier. Jouxtant le lac, ces vingt hectares et leurs jardins à l'anglaises offrent aux Vichyssois, visiteurs et curistes détente et fraîcheur, l'ombre de leurs 2 000 arbres. Ceux-ci sont répartis entre 220 variétés et le parc Napoléon III se distingue particulièrement pour la richesse et la rareté de certaines des espèces botaniques qu'il abrite. Trente-neuf arbres remarquables mêlent leurs ramages chamarrés, odorants et singuliers au-dessus des allées et des pelouses, non loin des chalets impériaux qui bordent le parc.